La nécessité pour les Québécois de se prendre en main 

Il nous faut avant tout faire une prise de conscience collective de notre situation pour être ainsi en mesure de réajuster nos attitudes et d’ouvrir la porte aux multiples possibilités de solutions qui n’attendent qu’un signal de notre part. C’est ainsi qu’il faut permettre aux citoyens de s’exprimer librement sur leurs préoccupations, leurs rêves et leur vision de l’avenir, les inviter à prendre un moment de réflexion en famille, avec des collègues de travail ou encore entre amis et, qu’ensemble, ils discutent, écoutent, échangent et laissent libre cours à leur imagination. Que les cœurs et les esprits se retrouvent pour imaginer simplement un avenir meilleur, à leur mesure, comme ils l’entendent. Ce grand projet veut inviter les gens à nous dire ce qu’ils veulent pour eux-mêmes et leurs familles. Le brainstorming national va les inciter à goûter à une nouvelle dynamique au chapitre des relations humaines dans leur communauté et leur faire prendre conscience de leurs droits et privilèges que le quotidien s’évertue à leur faire oublier.

Les Québécois, par leur spécificité culturelle, ont besoin collectivement d’un but, d’un objectif, d’un plan de match autour duquel ils peuvent se regrouper, s’identifier, s’affirmer et exprimer leur originalité.

Les Québécois se retrouvent devant une rivière à fort courant à traverser sur leur chemin, ils ne savent pas ce qui les attend de l’autre côté; par surcroît, personne ne leur a jamais montré à nager et ils sont en pleine crise de confiance. Avec cet exercice nouveau qu’est le brainstorming national, les Québécois vont, d’une certaine façon, apprendre à nager, regagner confiance dans le système et définir eux-mêmes ce qui les attend de l’autre côté de cette rivière.

Vers une société de communication 

La plus grande richesse naturelle dont nous disposons, ce sont les gens, les individus, les citoyens, nous-mêmes; c’est là la seule donnée à la fois stable et fondamentale de nos sociétés. C’est sur cette prémisse qu’en quelque sorte s’appuie ce grand projet de brainstorming national. Ce n’est rien de moins qu’une façon d’innover au plan démocratique en proposant une méthode différente de participation qui se veut complémentaire au processus officiel que sont les élections.

Cette démarche permet d’introduire une dimension appréciative dans un processus de consultation populaire et encourage la contribution de tous. Sa plus grande force réside à la fois dans son modernisme et sa capacité à frapper l’imaginaire de toute une population.

English version © 2005 Brainstorming National