Une approche en deux étapes 

Le premier objectif de l’opération est de générer la participation du plus grand nombre de citoyens et la génération du plus grand nombre d’idées. Pour atteindre cet objectif, nous proposons d’utiliser un processus inspiré du brainstorming, cette grande technique classique de créativité. Le second objectif de l’opération est de traduire dans la réalité, de la façon la plus concrète qui soit, les conclusions du brainstorming national.

Première étape
La cueillette de millions d’idées

Un petit questionnaire, accompagné d’un guide d’utilisation, est envoyé simultanément dans tous les foyers. Le questionnaire et les instructions seront aussi accessibles sur le site Internet officiel de Brainstorming National qui présente l’ensemble du projet et donne tous les détails de l’opération. Les citoyens sont invités à répondre au questionnaire à l’intérieur d’une période spécialement dédiée à l’opération soit la Semaine nationale du Brainstorming.

La Semaine nationale du Brainstorming 

Cette expérience requiert l’appui et la participation de tous les citoyens et de tous les jeunes présents dans le milieu scolaire. L’exercice, pour qu’il soit réussi, doit être fait en groupe (maximum 15 personnes) et, idéalement, dans le contexte familial. Toutes les institutions ainsi que toutes les entreprises sont invitées à donner à leurs employés une période de temps (90 à 120 minutes) pour qu’ils puissent participer à l’exercice avec leur équipe de travail. Afin de maximiser l’intérêt des citoyens, des institutions, des entreprises et des médias, nous allons circonscrire cette première phase dans un temps court, précis et comportant une date butoir; une semaine de sept jours: la Semaine nationale du Brainstorming. Une grande campagne de relations publiques et de publicité vient appuyer l’opération afin d’inviter les citoyens à participer activement et d’expliquer sur la place publique les règles d’un brainstorming. Artistes et personnalités de tous les secteurs d’activité sont mis à contribution tout au long de la Semaine nationale du Brainstorming. L’ensemble de l’opération se déroule sous le signe de la bonne humeur, de la nouveauté, de la générosité et de l’ouverture d’esprit.

Contrairement au modèle habituel des sondages, le questionnaire propose des questions ouvertes qui stimulent les participants à réfléchir et à penser de façon créative. Voici des suggestions qui pourraient préciser certains axes du questionnaire: permettre aux citoyens de s’exprimer librement sur leurs préoccupations, leurs rêves et leur vision de l’avenir; identifier les trois principaux enjeux auxquels la société est confrontée et suggérer une solution pour chacun de ces enjeux; proposer trois idées qui permettraient d’améliorer leur milieu de vie et celui de leurs voisins; se projeter dans un futur relativement proche (10 ou 15 ans) et identifier ce qui est alors différent et ce que l’on a réussi à parfaire au bout de cette période.

Cette Semaine nationale du Brainstorming constitue à elle seule tout le noyau de notre grande expérience de sciences humaines, cette grande explosion d’idées. C’est un moment capital, une bonne partie de notre solution se met en place précisément pendant cette semaine avec la participation active de tous les citoyens et, bien sûr, avec le tintamarre des médias.

Les règles de participation

Les gens sont invités à retourner le questionnaire contenant les conclusions de leur groupe de brainstorming dans l’enveloppe-réponse. Ils peuvent aussi remplir le questionnaire directement sur le site Internet. Ils sont d’ailleurs encouragés à utiliser ce moyen de communication pour ainsi économiser temps et argent. Il est possible pour un individu de participer plus d’une fois au processus. À titre d’exemple, tous les membres d’une même famille peuvent participer ensemble à la maison et peuvent tous refaire l’exercice à l’école ou au travail. Il n’y a pas vraiment d’âge minimal; si une personne peut s’exprimer, elle a le droit de participer.

Le seul type de participation jugé inacceptable et incompatible avec ce nouveau processus démocratique est celui où un organisme, une association ou un groupe de pression invite ses membres à reproduire des réponses types; ici, avis aux intéressés: *ça, c’est tricher!*

La compilation 

De tous les questionnaires recueillis, une certaine quantité est retenue selon leur provenance géographique et une méthodologie de recherche éprouvée. C’est cette sélection qui sert à la compilation et à l’analyse globale. Une équipe de scientifiques mise en place par Brainstorming National définit une grille de codification et d’analyse. Un groupe d’étudiants au niveau de la maîtrise a la tâche de codifier et d’analyser (lire) les milliers de questionnaires sélectionnés. Cette approche fournit fidèlement et rapidement un rapport à la fois quantitatif et qualitatif. Le rapport met en lumière les thèmes qui préoccupent le plus les citoyens et, de ces thèmes, les tendances, les principaux enjeux ainsi que les idées porteuses d’avenir sont identifiés.

Deuxième étape
Le forum ouvert

Les conclusions du brainstorming, en plus d’être rendues publiques, sont remises à un groupe témoin de 300 citoyens volontaires, choisis au hasard parmi les répondants et représentant toutes les régions du Québec. Ce groupe a la responsabilité de pousser plus loin l’exercice d’idéation à partir des principales idées issues du grand brainstorming et d’identifier des objectifs, des recommandations, des actions prioritaires et des moyens susceptibles d’avoir un impact favorable et positif sur l’avenir de la société à court, moyen et long terme.

Des résultats concrets

Les conclusions de ce forum sont annexées aux résultats du brainstorming. Puis, elles sont formellement présentées sur la place publique et remises aux instances gouvernementales québécoises. Ces dernières sont invitées à se positionner face aux résultats de la consultation populaire et à démontrer dans quelle mesure elles sont ouvertes à répondre aux aspirations des citoyens. De plus, les résultats sont rendus accessibles aux autres citoyens du monde. C’est ici que notre expérience prend en quelque sorte son envol et que s’amorce, à partir de ce moment, un nouveau débat, tant sur la forme de l’expérience et de l’événement que sur les idées générées et les résultats qui en découlent.

English version © 2005 Brainstorming National